Alors que la Loi Climat et Résilience a fixé la date du 1er janvier 2025 pour la mise en place d’une Zone à Faibles Emissions mobilité (ZFEm) sur le territoire de Saint-Etienne Métropole, la collectivité s’engage dans une démarche volontariste avec une mise en place dès le 31 janvier 2022. Le calendrier sera progressif jusqu’en 2027. Cette ZFEm vise exclusivement les Véhicules utilitaires Légers (VUL) et les Poids Lourds (PL), et ce 7/7j et 24/24h.  

Quel périmètre pour la ZFEm de Saint-Etienne ?

Le périmètre concerné correspond à la zone définie par la préfecture pour la mise en place de la circulation différenciée lors des pics de pollution. Il s’agit d’un triangle de 34km2 comprenant Saint-Etienne et une partie de 6 autres communes : La Ricamarie, Saint-Priest-en-Jarez, Saint-Jean-Bonnefonds, Roche-la-Molière, Saint-Genest-Lerpt et Villars.

  • 1er janvier 2022 : exclusion des PL et VUL non classés ;
  • 1er janvier 2025 : exclusion des PL et VUL vignettes Crit’Air 4 et 5 ;
  • 1er janvier 2027 : exclusion des PL et VUL Crit’Air 3. 

La Métropole mettra en place des dérogations locales, notamment pour les commerces ambulants non sédentaires ou parcourant moins de 1 000km/an. 

Quelles aides proposées par la collectivité ?

La collectivité propose également un fonds air véhicules qui sera doté d’1 million d’euros d’ici le 1er juillet 2023 : 

  • Entre 5 500 € et 16 000 € d’aides pour un véhicule utilitaire léger électrique ;
  • Jusqu’à 15 000 € d’aides pour un véhicule au gaz naturel (GNV) ;
  • L’aide financière pourra être attribuée pour chaque véhicule et dans la limite de 3 véhicules par entreprise pour toute la durée du dispositif.