L’ADEME propose un nouvel appel à projets AQACIA (Amélioration de la Qualité de l’Air : Comprendre, Innover, Agir). Ce nouvel appel à projets a pour objectif de faire émerger des projets de recherche & développement pour améliorer la compréhension des pollutions de l’air intérieur/extérieur. Cela permettra ainsi de développer des solutions efficaces pour réduire ces pollutions. L’appel à projets est ouvert jusqu’au 30 novembre 2022.

Quel est le projet AQACIA ?

Le programme  AQACIA a pour ambition de

  • fournir les bases scientifiques et les outils nécessaires aux décideurs, aux acteurs et aux gestionnaires de territoires et d’espaces de vie,
  • donner les clés pour mettre en place des actions d’amélioration de la qualité de l’air (intérieur et extérieur)
  • maîtriser les risques sanitaires et environnementaux

Qui est concerné par l’appel à projets AQACIA ? 

Les appels à projets de recherche (APR) du programme AQACIA s’adressent à tous les acteurs et actrices abordant les problématiques de pollution de l’air intérieur et extérieur, et de leurs impacts : laboratoires publics ou privés, centres de recherches, centres techniques publics, parapublics ou privés, entreprises, associations, etc. Le projet ne concerne pas directement les collectivités (voir le programme

Quels sont les projets possibles ? 

Le présent appel à projets de recherche (APR) concerne les disciplines des sciences humaines (économie, sociologie, psychologie…), sciences physiques (métrologie, chimie, météorologie…), mathématiques (modélisation, statistiques), sciences de la vie (biologie, épidémiologie, écologie…) et sciences de l’ingénieur (conception, plan d’expériences, évaluation…).

Les résultats devront répondre aux attentes sociétales en allant jusqu’au développement de connaissances, d’outils ou de recommandations utiles aux acteurs et/ou décideurs. Les solutions devront être élaborées et évaluées avec et pour les territoires, avec et pour les acteurs/décideurs.

Quelques exemples de sujets traités dans les projets retenus :

  • Emissions dans l’atmosphère des navires;
  • Compréhension de la mobilité des populations pour une meilleure qualité de l’air;
  • Emissions de particules ultrafines issues du chauffage domestique au bois et influence du combustible;
  • Impacts de la méthanisation sur la qualité de l’air et les odeurs;
  • Prise en compte de la qualité de l’air intérieur lors du réemploi de matériaux
  • Outil systémique considérant qualité de l’air et performance énergétique pour un urbanisme durable

Quel financement de l’ADEME ? 

Le projet ne doit pas avoir commencé ou ne doit pas avoir donné lieu à des engagements fermes (marché signé, commande signée, devis accepté…).

Le montant moyen de l’aide apportée par AQACIA est de 150-250 k€ par projet, pour une durée généralement entre 24 et 36 mois.

Cependant, pour les projets de développement expérimental ayant un objectif proche de la démonstration dans le secteur du transport maritime/fluvial, l’aide maximale sollicitée pourra aller jusqu’à 500 k€.

 

Crédit image : Alexas_Fotos on Unsplash

En savoir plus sur l'appel à projets