Saint-Etienne Métropole

Portrait du territoire

Elu.e référent.e
Sylvie Fayolle
Fonction
Vice-présidente en charge du développement durable et de la transition écologique
Chargé·e·s de la qualité de l’air
Pierre Brun, chargé de mission qualité de l’air et bruit
Lara Sansus, chargée de mission amélioration de la qualité de l’air
+ d’infos sur la collectivité
Métropole composée de 53 communes – Nombre d’habitant.e.s sur le territoire : 404 607 habitant.e.s
Région : Auvergne-Rhône-Alpes – Adresse : 2 avenue Grüner – 42 000 Saint-Etienne – Année d’adhésion à l’Alliance : 2020
La qualité de l’air
sur le territoire
La qualité de l’air sur le territoire

Principales thématiques rencontrées sur la qualité de l’air

La qualité de l’air s’améliore à Grenoble depuis une dizaine d’années mais la situation reste sensible, surtout en bordure des grands axes de circulation et en centre-ville.
Environ 200 décès prématurés sont cependant encore à déplorer sur le territoire du fait de la pollution atmosphérique.

Objectifs de la collectivité pour améliorer la qualité de l’air

Développer une politique cyclable continue et notamment 110 km de voies cyclables dans la métropole d’ici 2040,
Réduire l’exposition des habitants à la pollution issue du trafic routier,
Réduire l’impact de la pollution aux particules fines en agissant notamment sur installations de chauffages anciens

Actions pour réduire la pollution atmosphérique

  • Développer des infrastructures cyclables structurantes : réalisation d’études de faisabilité sur 8 tronçons, réalisation des travaux pour les infrastructures cyclables (110km de voies prévues), installation de compteurs pour mesurer l’influence des travaux sur la pratique du vélo et quantifier son impact sur la qualité de l’air. Financement de vélos à assistance électrique pour les particuliers et lancement d’un AMI pour des usages innovants du vélo pour accompagner les professionnels (financement jusqu’à 50% du projet) ;
  • Instauration d’une Zone à faibles émissions depuis le 31 janvier 2022 avec l’interdiction des véhicules utilitaires légers et poids lourds « non classés » à l’intérieur d’un périmètre de 34km² et 7 communes. Ce dispositif par étapes évoluera ensuite en restreignant les véhicules Crit’air 4 et 5 en 2025 et Crit’air 3 en 2027.
  • Mise en place d’un fonds permettant aux professionnels le renouvellement de véhicules polluants par des véhicules électriques ou gaz (aide pouvant aller jusqu’à 16 000€). Cumulable avec les aides nationales. Un accompagnement technique au choix de son véhicule et au montage du dossier est également proposé
  • Dans les transports en commun, Saint-Etienne Métropole a investi dans 23 trolleybus nouvelle génération et expérimentation de 2 bus hydrogène à horizon 2024.
  • Accompagnement des entreprises et des communes de la Métropole dans la mise en place de l’autopartage.
  • Développement des stations d’avitaillement en énergies propres : d’ici 2024, deux stations GNV et 2 stations hydrogène verront le jour sur le territoire de la Métropole pour permettre l’avitaillement des véhicules.
  • Financement du remplacement de chaudières fioul et bois non performants par des modes de chauffage plus performants (aides de 700€ à 2 000€). Ces aides peuvent s’accompagner d’un bonus isolation de 500€
Qu’attendez-vous pour nous rejoindre

L’association est ouverte à toute collectivité qui souhaite s’engager dans la lutte contre la pollution atmosphérique