Eurométropole de Strasbourg

Portrait du territoire

Elu.e référent.e
Danielle Dambach
Fonction
Vice-présidente en charge de la Transition écologique, la planification urbaine et la nature, du PLUI et du plan climat.
Chargé.e de la qualité de l’air
Lucile Cellié, cheffe de projet qualité de l’air
+ d’infos sur la collectivité
Type de collectivité : Métropole – Nombre d’habitant.e.s sur le territoire : 491 409 habitant.e.s – Région : Grand Est – Adresse : Centre administratif – 1 parc de l’étoile – 67076 Strasbourg cedex – Année d’adhésion à l’Alliance : 2019
La qualité de l’air
sur le territoire
La qualité de l’air sur le territoire

Principales problématiques rencontrées sur la qualité de l’air

Située entre les Vosges et la Forêt-Noire, avec un contexte de vents modérés, L’Eurométropole se trouvent régulièrement confrontées à des niveaux non négligeables de polluants atmosphériques. La collectivité est concernée par le contentieux européen pour dépassement des seuils réglementaires concernant les dioxydes d’azote, elle connaît également des pics liés à l’ozone avec la hausse des températures.

Objectifs de la collectivité pour améliorer la qualité de l’air

  • Engager une Zone à Faibles Emissions avec les 33 communes pour un objectif de sortie du diesel prévue en 2030
  • Développer les mobilités actives, la marche et le vélo
  • Déployer des alternatives à l’autosolisme via l’autopartage notamment
  • Etendre le réseau du tramway vers la première et seconde couronne de la métropole

Exemples d’actions pour réduire la pollution atmosphérique :

  • Une politique vélo dynamique et volontariste avec 8% des déplacements réalisés à vélo dans l’agglomération.
  • Des aides financières pour le renouvellement des poêles à bois polluants vers des installations labélisées plus vertueuses.
  • La mise en place du Pass Mobilité : abonnement intégrant l’accès au réseau de transports collectifs, aux parkings-relais, au service de location de vélo d’autopartage à tarif préférentiel et l’accès aux TER qui circulent dans l’agglomération.
  • Le soutien financier fort à Citiz, réseau coopératif d’autopartage déployé sur le territoire.
  • Une réflexion en cours sur le réaménagement de l’autoroute urbaine A35.
Qu’attendez-vous pour nous rejoindre

L’association est ouverte à toute collectivité qui souhaite s’engager dans la lutte contre la pollution atmosphérique