Montpellier Méditerranée Métropole

Montpellier Méditerranée Métropole a rejoint l’Alliance en 2022. La pollution de l’air extérieur observée sur la métropole est caractéristique des grandes agglomérations. Le secteur des transports routiers représente la principale source de pollution. D’autres secteurs comme celui du résidentiel et tertiaire – chauffage dont chauffage au bois à foyer ouvert –  ou de l’industrie et du traitement des déchets représentent également une part importante des émissions de polluants atmosphériques sur la région de Montpellier.

La qualité de l’air sur le territoire de Montpellier Méditerranée Métropole

PRINCIPALES PROBLÉMATIQUES RENCONTRÉES SUR LA QUALITÉ DE L’AIR

Territoire méditerranéen fortement ensoleillé en période estivale, Montpellier Méditerranée Métropole est confrontée, à l’instar du reste de l’Est de la région, à une pollution à l’ozone très fréquente (principale raison de la dégradation de l’indice de la qualité de l’air quotidien). Les concentrations en dioxyde d’azote (NO2) et en particules fines (PM10 et PM2,5) dépassent ponctuellement les valeurs réglementaires, mais la quasi-totalité du territoire est concernée par des concentrations en polluants supérieures aux recommandations de l’OMS (2021).

Les secteurs du transport routier et du résidentiel sont les principales sources d’émissions et dans une moindre mesure les activités agricoles/industrielles et les déchets sont également identifiés.

OBJECTIFS DE LA COLLECTIVITÉ POUR AMÉLIORER LA QUALITÉ DE L’AIR

Consciente des enjeux sanitaires, environnementaux et socioéconomiques que représente la pollution atmosphérique, la Métropole a pour objectif en premier lieu de respecter sur l’ensemble de son territoire les normes de qualité de l’air (concentration dans l’air) en vigueur. Dans un second temps, l’objectif est de tendre vers les recommandations de l’OMS de 2021 (concentration dans l’air). Pour atteindre ces objectifs, la Métropole compte notamment sur le plan d’actions de son PCAET en cours d’approbation (arrêté au conseil de Métropole du 22/03/2022 et approbation d’ici fin 2022).

Ce plan d’actions comporte 10 orientations et aborde des thématiques telles que la rénovation du bâti, le développement des mobilités alternatives à la voiture individuelle, la limitation de l’étalement urbain, une politique zéro déchet ou encore la promotion d’un système agricole et alimentaire respectueux de l’environnement et de la santé.

Portrait du territoire

Elu.e référent.e

Isabelle Touzard

Fonction

Déléguée à la transition écologique et solidaire, Biodiversité, Energie, Agroécologie et alimentaire

Chargé.e de la qualité de l'air

Romain Périer

+ d’infos sur la collectivité

Type de collectivité : Métropole
Nombre d’habitant·e·s sur le territoire : 481 276 (INSEE 2018)
Région : Occitanie – Adresse : 50 place Zeus 34961 Montpellier cedex 2
Année d’adhésion à l’Alliance : 2022

Collectivité :Rejoignez-nous
dès aujourd’hui

Devenir membre de l’Alliance, c’est rejoindre un réseau d’une trentaine de collectivités présentes partout en France pour :

  • Partager et échanger les bonnes pratiques
  • Faciliter la mise en œuvre de projets
  • Monter en compétences
  • Porter la voix des collectivités au niveau de l’Etat

NOUS REJOINDRE

Adhésion
à partir de
300 € /an

Notre newsletter : ne manquez pas notre veille mensuelle (actualités, projets de collectivités, appels à projets, innovations, agenda)

Notre newsletter

Soyez informés des dernières actualités en matière de qualité de l’air.

    Veille réglementaire, projets de collectivités, veille sur l’actualité, agenda. Chaque mois, l’Alliance vous donne rendez-vous pour tenir au courant rapidement des derniers enjeux.