nuage

Présentation

Qui sommes-nous ?

L’Alliance des collectivités françaises pour la qualité de l’air réunit des collectivités de différents échelons qui s’engagent pour améliorer la qualité de l’air sur leur territoire et œuvrent à en faire un enjeu de santé publique majeur.
L’Alliance est un réseau d’élus lancé en mars 2017 et constitué en association en septembre 2018. Née de la volonté de collectivités engagées à devenir « villes et agglomérations respirables dans 5 ans », l’association est ouverte à toute collectivité qui souhaite s’engager dans la lutte contre la pollution atmosphérique. Elle témoigne d’une volonté partagée de renforcer les politiques locales et de faire de la qualité de l’air pour tous les habitant.e.s un enjeu prioritaire.
L’Alliance veut à la fois porter la voix des collectivités, échanger les expériences concrètes, partager les bonnes pratiques, confronter les difficultés.

La qualité de l’air, un défi majeur pour les collectivités

Les enjeux de la pollution atmosphérique sont désormais connus.
Ils sont sanitaires : 40 000 personnes meurent par an en France1 de respirer un air pollué.
Ils sont aussi économiques : le coût de la pollution de la l’air est estimé à 100 milliards d’euros par an au niveau national.
Ils sont également sociaux : il existe une différence de vulnérabilité importante vis-à-vis de la pollution de l’air au sein de la population, les plus fragiles étant les jeunes enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées, les personnes souffrant de maladies chroniques.
Ils sont enfin sociétaux, les citoyen.ne.s se mobilisant à travers de nombreuses initiatives afin de défendre leur droit à respirer un air de bonne qualité.

Si la pollution atmosphérique est un enjeu planétaire, c’est également au niveau local que doit se relever le défi de la qualité de l’air puisque les territoires sont au premier plan pour protéger la santé des habitant.e.s, disposant de nombreux leviers d’action.

La récente condamnation de la France par le Conseil d’Etat pour que des mesures soit prises dans les territoires pour réduire la pollution atmosphérique est un signal fort : la qualité de l’air est une donnée essentielle et un enjeu sanitaire véritable. Les collectivités n’ont pas attendu cette décision du Conseil d’Etat, elles agissent sur leur territoire pour protéger la santé des habitant.e.s dans de multiples secteurs : mobilité, énergie, agriculture, urbanisme … Elles ont aujourd’hui besoin de plus de réglementation et d’un accompagnement financier de l’Etat pour aller plus loin.

1 D’après les derniers chiffres de Santé Publique France
2 D’après le rapport de la commission d’enquête du Senat sur le coût économique et financier de la pollution de l’air publié en juillet 2015

Qu’attendez-vous pour nous rejoindre

L’association est ouverte à toute collectivité qui souhaite s’engager dans la lutte contre la pollution atmosphérique