Quel est l’impact de la méthanisation sur l’air et les odeurs ?

En France, la filière méthanisation est en plein essor et contribue à l’atteinte des objectifs nationaux de transition énergétique. Cette expansion suscite des interrogations sur l’impact de la méthanisation en matière de qualité de l’air à proximité des installations. La perception de cette composante peut diverger entre les porteurs de projet et les riverains.

A ce jour, à l’échelle nationale, peu d’études ont été produites sur l’état de la qualité de l’air et des odeurs dans l’environnement des sites de méthanisation n’a été produite. C’est pour répondre à cette absence mais aussi objectiver et partager les impacts de la méthanisation que le projet AQAMETHA a été lancé. Ce projet est mené depuis le début du mois de juin par 6 Associations Agréées de Surveillance de la Qualité de l’Air (AASQA) : Auvergne-Rhône-Alpes, Grand Est, Hauts-de-France, Nouvelle-Aquitaine, Normandie, et Pays de la Loire), des partenaires issus des milieux académique (IMT Nord Europe et l’Université du Littoral-Côte-d’Opale), des professionnel·le·s (ADEME, Gaz Réseau Distribution France, Centre Technique national du Biogaz et de la Méthanisation) et associatif (France Nature Environnement).

Le projet AQAMETHA s’étend jusque 2024 et répondra à plusieurs objectifs :

•    Améliorer les connaissances sur les niveaux de pollution de l’air et les odeurs dans l’enceinte et autour d’unités de méthanisation ;
•   Objectiver les éventuels désagréments et craintes (passer du ressenti à une caractérisation objectivée) et répondre aux interrogations des acteurs de la filière (promoteurs, associations, opposants…) ;
•    Capitaliser les résultats de l’étude et les valoriser auprès des porteurs de projets, des exploitants, des collectivités, des riverains et du grand-public ;
•    Mettre en lumière via un dispositif de formation et d’un accompagnement personnalisé l’évolution de la perception des riverains vis-à-vis d’un projet de méthaniseur et de la qualité de l’air et des odeurs.

En savoir plus sur le projet