Depuis le 3 janvier 2022, la Zone à Faibles Emissions mobilité (ZFEm) de Rouen s’étend à 12 communes de la métropole.

Quel périmètre et calendrier de la ZFEm de Rouen ?

Rouen a mis en place une ZFEm en 2021 mais étend désormais son périmètre à douze autres communes de la métropole : Amfreville-la-Mi-Voie, Bihorel, Bois-Guillaume, Bonsecours, Darnétal, Déville-lès-Rouen, Notre-Dame-de-Bondeville, Le Grand-Quevilly, Le Mesnil-Esnard, Le Petit-Quevilly, Rouen et Sotteville-lès-Rouen. D’autres communes pourront intégrer la zone ultérieurement.

1er juillet 2021 centre Rouen interdiction de circulation et de stationnement qui ne concerne que les véhicules utilitaires légers et poids-lourds des personnes morales, de vignette Crit’Air 4, 5 et non-classé.
3 janvier 2022 extension de la ZFEm à 12 communes interdiction de circulation et de stationnement qui ne concerne que les véhicules utilitaires légers et poids-lourds des personnes morales, de vignette Crit’Air 4, 5 et non-classé.
1er septembre 2022 Rouen + 12 communes de la métropole extension de l’interdiction de circulation et de stationnement à l’ensemble des véhicules de vignette Crit’Air 4, 5 et non-classé.

A qui s’adresse la ZFEm de Rouen ?

Rendu obligatoire par la loi LOM, ce dispositif n’autorise à circuler et à stationner dans le périmètre défini par la ZFEm que les véhicules utilitaires légers et les poids lourds munis  d’une vignette Crit’Air 1, 2 et 3.

Cette mesure vise uniquement pour le moment les véhicules professionnels appartenant à des personnes morales telles les entreprises, les collectivités, les associations et les sociétés.

Tout conducteur dont le véhicule ne possède pas la vignette Crit’Air en règle s’expose à des amendes d’un montant de 68 € pour les véhicules utilitaires légers, et de 135 € pour les poids lourds.

En septembre 2022, les véhicules des particuliers seront également concernés qu’il s’agisse d’une voiture, d’un véhicule utilitaire léger, d’un poids lourd ou d’une moto. La circulation des véhicules Crit’Air 4 ou 5 ou « non classé » sera donc interdite aux particuliers.

Crédit image :  Christian Tokoto  on Unsplash