La livraison de fret à vélo est en plein essor dans les villes : elle permet de résoudre le casse-tête du dernier kilomètre, ultime étape de la livraison, généralement, la plus coûteuse de la chaine de distribution, qui génère 20% du trafic urbain.
A Strasbourg, 6 tonnes de pavés ont été livrées en péniche depuis le port du Rhin à Strasbourg puis à vélo cargo pour les derniers 300 mètres.

Les six tonnes de pavés sont réparties dans des grands sacs de chantier pouvant supporter jusqu’à 180 kilos. Pendant ce temps, la livraison classique de colis se poursuit. Avec sa palette chargée à l’arrière de son vélo, le livreur réalise 33 allers-retours en deux heures et huit minutes exactement. L’assistance électrique facilite grandement le voyage. Sans les vélos cargo, huit camionnettes auraient été nécessaires.

« On est dans une période difficile en matière de qualité de l’air. Ce mode de livraison répond aux questions de santé publique, mais pas seulement« , poursuit Alain Jund, Vice-président en charge des mobilités, faisant référence au dernier pic de pollution.

Vers le reportage de FR3 Régions