A l’occasion du congrès de la Société Francophone de Santé Environnement l’Alliance a présenté un poster pour revenir sur les liens entre le Covid-19 et la qualité de l’air, et valoriser les actions des collectivités pour garantir la santé et la sécurité des habitant.e.s en sortie de confinement.

La crise sanitaire du Covid-19 a mis la qualité de l’air sur le devant de la scène. Le confinement a marqué la baisse drastique de certaines sources de polluants comme les oxydes d’azote et la stagnation ou l’augmentation des certaines particules fines, mettant en avant la responsabilité des activités humaines(transport routier,  épandages agricoles, chauffage au bois) dans la pollution atmosphérique. Des études ont également pointé la pollution atmosphérique comme facteur aggravant du covid-19.

Lors du déconfinement, les élus se retrouvent à gérer une problématique santé multiple pour garantir la sécurité des habitants : comment relancer les déplacements dans l’espace urbain sans risque de propagation du virus, et comment préserver un air sain dans les mesures de déconfinement et pour l’après-crise ? Les collectivités se retrouvent alors pionnières dans l’expérimentation, sans moyens supplémentaires, avec ce double impératif de santé publique.

Notre poster