L’Association pour la Prévention de la Pollution Atmosphérique (APPA), organise un colloque sur la qualité de l’air dans et autour des écoles : agir sur mon territoire les 1er et 2 décembre 2022 à Villeneuve-d’Ascq. La pollution de l’air est particulièrement mauvaise pour les enfants. L’environnement intérieur des écoles est la source de nombreuses pollutions notamment par l’utilisation de produits de nettoyage, les activités manuelles, les matériaux de construction… Mais la pollution peut également provenir de l’air extérieur.

Ce colloque est à destination des collectivités avec le soutien de l’ADEME,  l’ARS Hauts-de-France et la Région Hauts-de-France, permettra d’échanger et de débattre autour de témoignages d’expérience de différents acteurs dans le but d’agir pour améliorer la qualité de l’air et de préserver la santé des jeunes enfants.

 

Un appel à communication pour les collectivités

L’APPA recherche des retours d’expérience, de pratique ou de réflexion qui seront présentés lors d’une présentation orale à une table ronde et/ou à travers la réalisation d’un poster.

Les propositions de communications doivent être envoyées avant le 16 septembre 2022 par email uniquement à : camille.lavigne@appa.asso.fr

Les auteurs seront informés de l’acceptation, de la demande de précision ou du refus en octobre 2022. Le formulaire de proposition de communication peut être complété par tout document permettant de mieux détailler le projet.

Quelles sont les thématiques recherchées dans l’appel à communication ?

  • Production de connaissances sur les niveaux de polluants de l’air à l’intérieur des écoles et dans leurs espaces extérieurs, dans le cadre des obligations réglementaires ou dans le cadre d’initiatives locales.
  • Analyse des attentes, préoccupations et perceptions des familles, enfants, habitants quant à la pollution extérieure et identification des freins.
  • Modalités de dialogue entre la collectivité, les professionnels du temps scolaire et périscolaire, les parents d’élèves, les riverains, les commerçants pour l’identification et la mise en œuvre de mesures visant à réduire la pollution atmosphérique extérieure aux abords des écoles
  • Expériences de « rues scolaire » aux abords d’un établissement (fermeture de la rue aux véhicules à moteurs, de façon permanente ou aux heures d’entrée et de sortie des enfants).
  • Expériences de mise en place de « rues aux enfants » (mise en place d’animations et accès libre à la rue)
  • Prise en compte de l’accessibilité et aménagements cyclables vers les établissements scolaires
  • Renforcement de la végétalisation des abords des écoles
  • Actions de sensibilisation des enfants, des enseignants, du personnel d’entretien, animateurs du périscolaires à la qualité de l’air
  • Intégration de critère visant à une bonne qualité de l’air intérieur dans la commande publique (mobilier, fournitures scolaires, produits d’entretien…)
  • Rénovation d’écoles avec prise en compte de la qualité de l’air
  • Intégration de la qualité de l’air et de la maîtrise du climat dans les nouveaux projets de construction d’établissements scolaires

Quelle sélection pour les projets ?

Les propositions doivent être concises et comporter une introduction situant le projet dans son contexte, une présentation des objectifs, les partenaires de l’opération, une présentation des étapes clés en précisant les moyens techniques, humains et financiers, les indicateurs, les forces du projet ainsi que les points d’amélioration. Au-delà des pistes d’amélioration, les communications doivent introduire une analyse permettant d’en tirer des préconisations ou réflexions.

Les communications retenues feront l’objet d’une présentation orale et d’une discussion entre plusieurs intervenants lors d’une des tables rondes.

En savoir plus sur l’appel à communication

 

Crédit image : Volodymyr Hryshchenko on Unsplash