Métropole Européenne de Lille

Portrait du territoire

Elu.e référent.e
Audrey Linkenheld
Fonction
Vice-présidente en charge du Climat, de la transition écologique et de l’énergie
Chargé.e de la qualité de l’air
en cours
+ d’infos sur la collectivité
Métropole de 95 communes – Nombre d’habitant.e.s sur le territoire : 1.2 millions d’habitant.e.s
Région : Hauts-de-France – Adresse : 2, boulevard des Cités Unies- CS 70043 – 59040 Lille Cedex – Année d’adhésion à l’Alliance : 2019
La qualité de l’air
sur le territoire
La qualité de l’air sur le territoire

Principales problématiques rencontrées sur la qualité de l’air
La MEL dépasser les seuils réglementaires pour l’ozone et les PM2.5. Le secteur résidentiel tertiaire, notamment avec le chauffage au bois, contribue à 43% des émissions de particules fines PM2.5. Les émissions d’oxydes d’azote sont quant à elles majoritairement issues des transports (73%).

Objectifs de la collectivité pour améliorer la qualité de l’air

  • Développer la politique de santé environnementale adoptée en décembre 2018 avec un plan d’actions en juin 2019.
  • Mise en œuvre de la Zone à Faible Emission sur 11 communes d’ici 2021 pour tous les types de véhicules avec un enjeu spécifique sur les mesures d’accompagnement.
  • Mettre en place un fonds air pour le renouvellement des installations de chauffage et d’eau chaude sanitaire fonctionnant au bois.

Exemples d’actions pour réduire la pollution atmosphérique :

  • Création d’une véritable politique métropolitaine de santé environnementale traitant des déterminants de santé ( dont la qualité de l’air) à travers l’ensemble des politiques publiques et actions de la MEL ;
  • Mise en place de la gratuité des transports en commun pendant les pics de pollution
  • Plan vélo de plus de 30 millions d’euros avec notamment l’aménagement entre 2016 et 2020 de 100 kilomètres supplémentaires de pistes cyclables ;
  • 28 abris vélo automatisés aux proches abords des stations de transport en commun de métro et tramway. Pour les compléter, 1 000 arceaux vélos ont été déployés dans les communes de la métropole à proximité des arrêts de tramway, métro … ;
  • Succès de l’expérimentation de 6 mois pour inciter les habitant.e.s à acquérir des vélos à assistance électrique (jusque 300 euros de subvention) et non électrique (jusque 150 euros de subvention) : 9195 aides ont été versées au lieu des 700 prévues initialement.

Actions emblématiques pour réduire l’exposition des habitant.e.s :

  • Le Plan Local d’Urbanisme (PLU2) de la MEL dispose d’une OAP (Orientation d’Aménagement et de Programmation) spécifique sur la santé environnementale, la carte stratégique air est également utilisée ;
  • Améliorer la qualité de l’air intérieur dans les établissements recevant du public avec le projet Aère-toî : la MEL s’est associée à Atmo Hauts-de-France pour accompagner les communes sur la problématique de la qualité de l’air intérieur, avec comme cibles prioritaires les écoles maternelles et élémentaires. 17 communes de la MEL ont ainsi été formées en 2018. rues arides, les places, les parcs et jardins.
Qu’attendez-vous pour nous rejoindre

L’association est ouverte à toute collectivité qui souhaite s’engager dans la lutte contre la pollution atmosphérique